Européenne : pas en avant pour qui ?

Macron, élu par même pas le quart des français en 2017 lors du 1er tour et dont même pas la majorité du corps électoral c'est déplacé pour voter pour lui. Enfin, pour la majorité c'était déjà choisir entre la peste et le choléra, et au final quand on voit les mesures du gouvernement ça se confirme.
Mais dans la victoire de ce type il faut bien qu'il y ai quelqu'un ou quelque chose qui y gagne et d'autres qui y perdent.

    Pour le PS

Avec le recul qeu l'on a actuellement sur le PS on peut se dire qu'ils ont certe perdu le fait que c'était un parti fort de France, mais au moins ils peuvent se plaire, avec leur 6% lors des européennes, alors que Benoît Hamon est parti avec son mouvement Génération.s, dont le kebab lui a fait faire que 2%. Comme quoi, le PS sans Benoît c'est plus de voix pour l'ensemble de la structure. Sinon, on peut remarquer que le PS ce prends le retour de la pelle, qui est emplement mérité.
Vue que là je parle du PS et de Macron je ne peux m'empêcher de rappeler que Macron était ministre de l'économie sous Hollande, d'ailleurs la loi qu'il a porté et a même donné son nom a été un énorme échec, ça explique pourquoi la Loi El Khomri dit "Loi Travail", n'a pas porté son nom, et, je pense, il se doutait de la colère qu'il y allait y avoir. Bien jouer à lui pour s'être cacher du plus grand nombre sur le fait qu'il a été l'un des lanceurs de cette loi, et bravo à son camarade Valls, qui a échoué à Barcelone, pour le 49-3 de l'antidémocratie.

    Pour l'UMP/LR

Ce parti était bien parti aux présidentielles, avec un candidiat qui, me semble-t-il, toujours pas rendu l'argent, avec un programme de vieux qui veut que la jeunesse bosse plus ! (suppression du maximum d'heures de travail légal en France, pour appliquer celui européen). Enfin bref, de base pour ce parti on ne peut que se réjouir qu'il ne rassemble même pas 10% deux ans après avoir faire 15%, une belle perte du tiers de ses électeurs...
Mais on peut voir ça comme étant la conséquence de la perte d'une bonne partie de ses membres qui sont parti pour essayer d'avoir un poste avec Macron. Aahhh, Le nouveau monde fait d'ancien de LR, d'ailleurs, je l'ai pas dit, mais c'est la même qui a eu c'est le PS mais ça a été plus choquant chez LR, et je trouve que deux ans après on peut le ressentir. Après le parti peut se réjouir de voir que certaines de leurs mesures qui a été supprimé par Hollande (défiscalisation des heuress supplémentaire), et qui avait été mis par l'inoubliable Sarkozy, dit "la France à besoin de moi" quand son parti va mal.

    La France Insoumise

Qui est rentrée dans une crise interne malheureusement pour eux.
Ils avaient fait de bons score lors des présidentielles, on était à 500000 voix près d'avoir le Mélenchon. Mais aujourd'hui leur score est à peine supérieur au PS sans Hamon, c'est triste tout même. Mais après c'est de leur faute, ils disent bien haut et bien fort qu'il faut une union des gauches mais ce sont les premiers à se foutre des autres parties de gauche. Même le NPA n'est pas à ce niveau avec LO et vise versa.
A mon avis, Faudrait que Mélenchon sorte de sa position de leader et laisse sont dernier parti fleurir, car il y a un bon potentiel pour rassembler les SocDem de France, il est bon le Mélenchon, pour poser des questions qui fait mal au gouvernement, mais malheureusement c'est comme les autres personnes de son parti, il faut quelqu'un qui puisse rassembler dans ce mouvement désormer.

    RN/FN

Oh tiens, le premier parti d'extrême droite de France est en tête cette fois-ci, et va encore voter contre des directives pro peuples au parlement, bref, avec un électorat aussi débile, qui se renseigne pas et qui crois que voter changer un truc, son score m'étonne guère.
En réalité ça me rend tristre, ça montre à quel point il faut éduquer la population sur la politique car là on s'approche d'un futur totalement catastrophique, à l'heure où j'écris ça on est le 12 juin 2019 et je sens déjà arriver une Marine Le Pen présidente pour 2022. Je le sens les 5 années de longue lutte à faire, ce parti profite des conneries qu'on réalisé le PS, LR et le bordel chez la FI.
Malheureusement l'enquête qu'il y a eu chez le bar de la Citadelle ne remet même pas en cause le parti, alors que l'on y voit des membres proches de Le Pen qui sont des néo-nazis, mais bon, de nos jours, qaund on frappe un nazi en tant que bon antifa on se fait hurler dessus que l'on est contre une forme de pensée et que l'on est soit même nazi, c'est sûr que ça aide pas à faire apprendre ce qu'est le FN.
Et a coté, les médias dédiabolise au possible le FN, car ça serait le meilleur adversaire de Macron en 2022. Bah oui, les médias sont contrôler par des capitalistes et quoi de mieux pour les capitalistes que le fascisme qui est né pour lutter contre le socialisme et le communisme ?

    UPR

Je voulais juste leur dire bravo, vous avez tellement monter malgré le silence des médias que vous avez pmoins de voix que le Parti Animaliste. Dommage, vous aviez un beau clip de campagne.

    LREM

Voilà à mes yeux le grand gagnant de 2017, 2019, 2020 et 2022 ! Je les déteste mais ils ont ultra bien négocier les médias à l'aide de copinage, de manipulation médiatique et j'en passe. Je parle bien sûr de notre roi à tous, qui fera comme Putine en Russie si il continue ainsi, à savoir Macron et Phillpe!
Malgré une campagne pourri, nottament grâce aux Gilets Jaunes qui ont dénoncé l'injustice fiscale, la répression et tout ce que les méchants antifas ont dénoncé avant eux, ils sont 2nd, très proche du FN.
J'ai une certaine vision de l'électorat de Macron qui est toute conne :

  • Il s'en fout que tout ce fasse privatisé,
  • Il dit qu'il n'a jamais de violence policière...
  • Et plus globalement il est pro flic,
  • Il est généralement dans la classe moyenne ou riche,
  • Comme Macron il est déconnecté des réalités populaires.
    • Ma conclusion

    Maintenant la question de comment on va devoir lutter est plus grande et importante qu'avant si on veut pas que ça empire.
    Actuellement les gagnants c'est l'extrême droite pure et l'extrême droite discrête, il serait le moment de réveiller les gens, et profiter que le peuple se réveil pour lancer une révolution pour mettre en place une vraie démocratie et supprimé à jamais notre aristocratie mélée à une méritocratie qui nous emporte vers de la merde actuellement.
    J'ai confiance aux Gilets Jaune pour enfin s'unir, malgré qu'ils se mettent sur la tronche actuellement pour réaliser cela, mais pour ça, il faut que l'on les rejoigne, car avec ou sans gilet, contre le fascisme on est tous concerné.

    cliquez ici pour revenir au début