J'y vais

Encore une fois j'y vais,
Tous ça pour calmer cette envie.
De toute façon seul ça peut les calmés.
Mais ça serait la fin de ma vie.

La lutte m'est bien futile,
Tout comme le pronom "il".
Après je ne fais que souffrire,
Alors que je veux sourire.

Pourquoi me voir heureuse
Si on veut pas que je me lance dans ma
Transition, je suis une malheureuse.
Si vous avez trop d'amour, je suis preneuse.

    Cauchemars

J'en ai marre de mes réveils
je ne fais que de souffrire...
Les cauchemars me font point rire,
Car ma tristesse est bien réel.

Et le mot cauchemars m'est devenue
une horrible habitude de nuit, aucun
rêve n'échappe à devenir ce truc commun.
Ma souffrance sera toujours bien entretenu.

Cauchemars, juste cauchemars, qui restera
une horreur que je vivrai à jamais...
Mais il n'y aura personne qui se manifestera
Lors de ma mort, pourquoi suis-je née ?

cliquez ici pour revenir au sommaire des poèmes