Combat

On est repartie pour un matin,
Toujours sans sucre dans la tasse,
Retour de ce que déteste, de un
Ma dysphorie qui me menace,
De deux, les transphobes sans
Cerveaux et les TERF sans sens.

Au moins les combats peuvent-être simple :
Contre la dysphorie, un peu de vernie
Contre les transphobes, mute jusqu'à l'aube
Contre les TERF, de la logique, qu'elles n'ont pas
Car elles luttent contre leur cause.

    La pluie

Qu'elle est belle,
Voir magnifique,
Qui je serai sans elle ?
Jamais elle me pique,
Jamaus je tiendrai sans elle
Car elle est mes ailes.

cliquez ici pour revenir au sommaire des poèmes

Vous pouvez me soutenir sur Tipeee aussi